Eminem

Surnom Slim Shady M&M
Date de naissance 17 octobre 1972 (41 ans)Saint Joseph (États-Unis)
Genre Midwest rap, rap hardcore, rap conscient, horrorcore
Activité Rappeur, auteur-compositeur-interprète, producteur,
Années actives Depuis 1988
Site officiel

Eminem (parfois stylisé EMIN?M) alias Slim Shady, de son vrai nom Marshall Bruce Mathers III (né le 17 octobre 1972 à Saint Joseph, Missouri), est un auteur-compositeur-interprète de rap également producteur et acteur américain. En plus de sa carrière solo, il est aussi membre du groupe D12 dont il est cofondateur et compose le duo Bad Meets Evil avec Royce da 5'9".

Eminem est l'un des rappeurs ayant vendu le plus d'albums dans l'histoire de l'industrie musicale et est le plus gros vendeur de disques de la décennie allant de 1999 à 2009. Il a gagné plus de 250 récompenses et vendu plus 225 millions de disques à travers le monde : 105 millions d'albums dans le monde dont 50 millions aux États-Unis et 120 millions de singles. Il a été inclus dans de nombreuses listes énumérant les meilleurs artistes de tous les temps, y compris celle du magazine Rolling Stone où il se classe quatre-vingt-deuxième. Le même magazine l'a déclaré « Roi du hip-hop ». En incluant ses travaux avec D12 et Bad Meets Evil, il a classé dix albums au sommet des classements américains.

Encore inconnu du grand public, Eminem sort son premier album, intitulé Infinite, en 1996. Le disque est un échec critique et commercial. Il obtient une popularité mondiale après la sortie de son deuxième album, le premier sur le label du producteur et rappeur Dr. Dre, The Slim Shady LP en 1999. Cet album lui vaut son premier Grammy Award, celui du « meilleur album rap ». Il remporte le même trophée pour ses deux albums suivants, The Marshall Mathers LP et The Eminem Show, ce qui fait de lui le recordman du nombre de victoires consécutives pour ce prix. Le rappeur enchaîne en 2004 avec l'album Encore. Après une retraite forcée de trois ans, Eminem fait son come-back en 2009 avec l'album Relapse, laissant derrière lui ses problèmes de drogue. L'année suivante, il sort son septième album studio, Recovery, qui est un succès planétaire. En effet, il est l'album le plus vendu de l'année 2010, tout comme The Eminem Show en 2002. Eminem totalise treize Grammy Awards dans sa carrière.

Eminem est également un entrepreneur actif. Il a notamment créé son propre label, Shady Records, une station de radio, Shade 45 et une fondation caritative. Eminem débute également une carrière d'acteur en 2002 avec le rôle de Jimmy Smith Jr. dans le film du réalisateur Curtis Hanson, 8 Mile. Pour ce rôle aux côtés de Kim Basinger, il obtient l'Oscar de la meilleure chanson originale pour la chanson Lose Yourself.

Il devient ainsi le premier artiste hip-hop à remporter ce prix.

Sa fortune est estimée à environ 160 millions de dollars.

Biographie

Enfance et jeunesse (1972-1991)

Marshall Bruce Mathers III, plus connu sous le pseudonyme Eminem, naît le 17 octobre 1972 à Saint Joseph, Missouri, dans la région de Kansas City. Il est l'unique enfant né de l'union de Deborah R. Mathers-Briggs (née en 1955) et de Marshall Bruce Mathers Junior. De nationalité américaine, le rappeur a des origines écossaises, anglaises, allemandes, suisses, polonaises et luxembourgeoises. Sa mère n'a que dix-sept ans lorsqu'elle met au monde son fils. Elle échappe de peu à la mort durant l'accouchement. Lorsque Marshall a dix-huit mois, son père l'abandonne et Deborah doit élever seule son fils.

Durant son enfance, Marshall est le souffre-douleur de ses camarades à l'école. En 1982, à l'âge de dix ans, Marshall se fait frapper violemment par D'Angelo Bailey et sa bande et reste quelques jours dans le coma après que sa tête a frappé violemment le rebord des toilettes. À la suite de cet incident, la mère du jeune Marshall poursuit en justice l'établissement scolaire mais l'affaire est classée sans suite. Eminem racontera ce triste épisode de son enfance dans la chanson Brain Damage, extraite de The Slim Shady LP. Il subit régulièrement des passages à tabac et diverses humiliations de la part des jeunes qu'il fréquente en raison de sa couleur de peau et de sa constitution plutôt frêle. Alors que Marshall n'a que 12 ans, sa mère déménage à plusieurs reprises, d'abord dans le Missouri (Saint Joseph, Savannah et Kansas City) puis à Warren avant de s'installer à Détroit . Dans ces quartiers, la cohabitation entre blancs et noirs est parfois difficile. Les nombreux déménagements ne changent rien à cette situation : partout où il va, il reste un bouc émissaire. Jusqu'à l'âge de seize ans, il subit ces mauvais traitements. Par la suite ses bourreaux se calment et il entame des séances de musculation. Dans un autre registre sur son enfance, Marshall sortira le titre Insane dans lequel il accusera son beau-père de l'avoir violé. Il aurait été diagnostiqué comme souffrant de troubles bipolaires.

Durant cette jeunesse, Marshall a comme passion la bande-dessinée et aspire à devenir dessinateur de comics avant de découvrir le hip-hop grâce à son oncle Ronald « Ronnie » Polkinghorn (1971-1991) qui lui prête une copie du single d'Ice-T Reckless,.

Après avoir acheté un exemplaire de l'album Licensed to Ill des Beastie Boys, il commence à s'intéresser au mouvement hip-hop. À ses quatorze ans, il adopte le nom de scène de M&M. Par la suite, Marshall adopte le trompe-oreilles Eminem comme pseudonyme. Bien qu'inscrit au lycée Lincoln de Warren, il participe régulièrement à des battles au lycée d'Osborn dans les quartiers Est de Détroit,. Eminem se fait une réputation sur la scène musicale de Détroit et plusieurs groupes veulent le recruter. À la suite de la séparation des New Jacks, son premier groupe, il rejoint Bassmint Productions. Avec son deuxième groupe, il sort un EP appelé Steppin' onto the Scene. Il rencontre peu après son ami Proof avec qui il fonde le groupe D12. Bassmint Productions change de nom et opte pour Soul Intent. En 1995, ils sortent leur single Fuckin' Backstabber sur le label Mashin' Duck Records. Bien qu'il y ait une majorité de noirs dans la culture hip-hop de l'époque, Eminem trouve sa place sur la scène rap de Détroit,,. Après avoir redoublé trois fois sa neuvième année d'études, équivalent de la troisième en France, il abandonne à l'âge de 17 ans. Cet échec scolaire est dû à un très grand absentéisme. En 1991, l'oncle de Marshall, Ronnie, se suicide. Eminem porte depuis un tatouage en hommage à son oncle avec l'inscription « R.I.P. Ronnie ». Après la mort de Ronnie, Debbie, la mère d'Eminem, lui fait croire que son oncle a tenté de l'appeler avant de se suicider afin de le faire culpabiliser. Eminem n'apprendra la vérité sur cette histoire que bien plus tard. Eminem fait référence à son oncle dans de nombreuses chansons comme Stan, Cleanin' Out My Closet ou My Dad's Gone Crazy. Eminem rencontre Kimberley « Kim » Scott, une camarade de classe, en 1989. Il en tombe amoureux et ils se marient en 1999.

Début de carrière, Infinite et The Slim Shady LP (1992-1999)

Le premier mentor musical est le rappeur local Champtown qui l'emmène pour la première fois en studio. Eminem fait sa première apparition dans un clip avec Champtown dans Do-Da-Dipity. Eminem se sépare de Champtown pour rejoindre le label FBT Productions en 1992, label appartenant aux frères Mark et Jeff Bass. Il travaille ensuite comme cuisinier dans le restaurant Gilbert's Lodge à Saint Clair Shores, percevant le salaire minimum et faisant également le ménage.

En 1996, Eminem sort son premier album studio en solo, Infinite, enregistré dans les studios Basmint. Cet album paraît sur le label Web Entertainment. Eminem se souvient de cette période en disant : « Évidemment, j'étais jeune et j'étais influencé par de nombreux artistes. J'ai eu beaucoup de commentaires disant que mon flow ressemblait beaucoup à celui d'AZ. Infinite m'a permis d'essayer de trouver la manière dont je veux que mon rap sonne. Il m'a permis de grandir, de progresser. Je vois Infinite comme une démo qui a été un peu bâclée ». Les thèmes de lalbum se concentrent sur la naissance de sa fille Hailie, en abordant les difficultés qu'il rencontre pour l'élever, la pauvreté et sa volonté de devenir riche et célèbre.

Dès le début de sa carrière, Eminem travaille avec un autre rappeur de Détroit, Royce da 5'9". Ils se produisent sur scène ensemble sous le nom de Bad Meets Evil. Après la sortie d'Infinite, qui est un échec critique et commercial, Eminem plonge dans la drogue et l'alcool avant de tenter de se suicider, sans succès,. Jimmy Iovine, alors président du label Interscope Records, demande à ce qu'on lui envoie une cassette d'Eminem après l'avoir vu terminer second aux Rap Olympics 1997, concours annuel opposant de jeunes rappeurs. La même année, Eminem remporte le prix du Freestyle Performer of the Year. Cela lui permet d'acquérir encore davantage de légitimité sur la scène rap. C'est alors que Jimmy Iovine contacte Dr. Dre pour lui faire écouter l'enregistrement d'Eminem. Les deux hommes entrent en contact avec le rappeur.

En 1997, Eminem sort un EP intitulé The Slim Shady EP. L'album est distribué par Web Entertainment, au même titre qu'Infinite. The Slim Shady EP sort sous la forme de cassettes, vinyles et CDs. Eminem change alors radicalement de style musical en introduisant pour la première fois le personnage de Slim Shady. Les sujets abordés sont désormais beaucoup plus crus. Il fait de nombreuses références à l'usage de drogue, aux pratiques sexuelles, à la violence et aux problèmes psychologiques. Eminem en profite pour peaufiner son flow, jugé trop similaire à ceux d'AZ ou de Nas sur Infinite. Il aborde pour la première fois des sujets plus sérieux tels que la lutte contre la pauvreté ou les problèmes familiaux. Cet album introduit des histoires de fiction alors que le rappeur ne retranscrivait que des événements réels sur Infinite. La production, décriée dans l'album précédent, est cette fois-ci saluée. Sur cet album, on trouve pour la première fois certains producteurs fidèles à Eminem tels que Kon Artis, DJ Head ou DJ Rec. On retrouve une nouvelle fois les frères Bass. Eminem avoue alors dans une interview pour le magazine Billboard que « la musique est le seul moyen de le faire sortir de sa vie de malheur ». À la même époque, il apparaît sur la chanson Fuck Off, extraite de l'album de Kid Rock, Devil Without a Cause. En mars 1998, le magazine The Source cite Eminem parmi une liste d'artistes prometteurs.

Toujours en 1998, Eminem signe sur le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment, filiale du groupe Interscope Records. Une année plus tard, Eminem sort son premier album sur le label de son mentor. Celui-ci s'intitule The Slim Shady LP. Dr. Dre produit l'intégralité de l'album. Celui-ci est un producteur prestigieux qui a produit, entre autres, Snoop Dogg et Tupac Shakur. Billboard définit l'album comme une grande avancée dans le monde du rap. Il devient l'un des albums les plus populaires de l'année 1999 en étant certifié trois fois disque de platine. Cela dit, malgré la popularité de l'album, les paroles sont très controversées. Dans la chanson '97 Bonnie and Clyde, il se débarrasse du corps de sa femme, aidé par sa fille de deux ans. Le second single de l'album, Guilty Conscience, s'achève par le double assassinat de sa femme et de son amant. Cette chanson a d'ailleurs été la première collaboration musicale entre Eminem et Dr. Dre. Les deux rappeurs collaboreront à de nombreuses reprises par la suite dans les titres Forgot About Dre et What's the Difference sur Chronic 2001, Bitch Please II sur The Marshall Mathers LP, Say What You Say sur The Eminem Show, Encore/Curtains Down sur Encore et enfin Old Time's Sake et Crack a Bottle sur Relapse. En 2011, ils travaillent ensemble sur le single I Need a Doctor.

The Slim Shady LP est désormais certifié quatre fois disque de platine par la RIAA. Eminem a été de nombreuses fois accusé d'imiter le style du rappeur Cage sur cet album, ce qu'il a toujours réfuté. Le premier single de l'album, My Name Is, connaît un grand succès en se classant, notamment, à la seconde position des charts au Royaume-Uni. Le magazine Q a classé la chanson comme étant la sixième meilleure de l'histoire de la musique.

The Marshall Mathers LP, The Eminem Show et 8 Mile (2000-2003)

Le 23 mai 2000, Eminem sort son troisième album, The Marshall Mathers LP. Lors de sa première semaine d'exploitation, l'album se vend à 1,76 million d'exemplaires aux États-Unis, battant ainsi le record du meilleur démarrage pour un album de hip-hop devant Doggystyle de Snoop Dogg. Il bat même le record pour un artiste solo, tous genres confondus, devant ?Baby One More Time de Britney Spears,. Le premier single extrait de l'album est The Real Slim Shady. Le single connaît un grand succès. En France, il se classe seizième des singles les plus vendus de l'année derrière Hélène Ségara mais devant le rappeur Disiz la Peste. Cela dit, certaines paroles, allant à l'encontre de stars comme Christina Aguilera ou Britney Spears, créent la polémique. Le 7 septembre 2000, Eminem sort le second single extrait de The Marshall Mathers LP. Celui-ci s'intitule The Way I Am. Eminem y révèle que le succès de My Name Is est une source de pression. Dans le clip de My Name Is, Eminem avait parodié le rockeur Marilyn Manson. Les deux hommes semblent réconciliés puisqu'Eminem l'invite à faire une apparition dans le clip. Marilyn Manson participe même à une prestation de la chanson en live. Dans le troisième single, Eminem sample la chanson Thank You de la chanteuse anglaise Dido. Il incorpore le refrain à sa chanson Stan qui raconte la folie d'un fan d'Eminem. Celui-ci écrit des lettres à son idole mais ne reçoit aucune réponse. Plongé dans la folie, il tue sa femme qui est enceinte et se suicide par la même occasion. Le scénario de cette chanson n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui de '97 Bonnie & Clyde et de Kim. La chanson est classée troisième des « 30 meilleures chansons de hip-hop » par le magazine Q, et ce, seulement quatre ans après la sortie du single. Stan est dixième dans une enquête similaire du site Top40-Charts.com. Dans le clip de la chanson, Eminem écrit de la main gauche. En 2003, soit trois ans après la sortie de la chanson, le magazine Rolling Stone l'a classé 270e sur sa liste des « 500 meilleures chansons de l'histoire », tous genres confondus. En juillet 2000, Eminem devient le premier blanc à faire la une du magazine The Source. L'album se vend à plus de 27 millions d'exemplaires dans le monde.

En 2001, alors qu'Eminem est accusé d'homophobie, il invite une icône gay, Elton John, à venir interpréter Stan avec lui sur la scène de la 43e cérémonie des Grammy Awards. La Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD) critique ouvertement la décision d'Elton John de se produire avec un rappeur jugé homophobe par cette même association. Entertainment Weekly place cet événement sur sa liste des plus marquants de la dernière décennie et cette action redore l'image d'Eminem auprès des médias. Le 21 février 2001, la GLAAD proteste devant le Staples Center contre la venue d'Eminem aux Grammy Awards à la suite de sa nomination dans la catégorie « album de l'année ». Lors de cette période, Eminem participe tout d'abord à la tournée Up in Smoke Tour avec Dr. Dre, Snoop Dogg, Nate Dogg et Ice Cube en Amérique du Nord. Il lance ensuite sa propre tournée mondiale, l'Anger Management Tour. Le 19 juin 2001, Eminem sort, au côté de son groupe D12, l'album Devil's Night. Il s'agit du premier album du collectif originaire de Détroit. L'album connaît un succès considérable se classant à la première place des charts américains grâce à 372 000 albums écoulés en une semaine. Le premier single, Purple Pills, connaît un grand succès à l'inverse du second qui reste dans l'anonymat.

Après deux ans d'absence en solo, Eminem revient le 28 mai 2002 avec son quatrième album studio, The Eminem Show. Cet opus est un nouveau succès pour le rappeur de Détroit, se classant numéro 1 aux États-Unis avec 1,33 million d'albums vendus la première semaine. Le premier single, très humoristique, à l'image de The Real Slim Shady, est Without Me, paru deux semaines avant la sortie de l'album. La chanson critique ouvertement les boys bands, Limp Bizkit, Dick Cheney et Lynne Cheney ainsi que Moby. L'album est certifié dix fois disque de platine par la RIAA. L'album traite de sa relation avec son ex-femme et sa fille, son ascension vers le succès ainsi que sa place dans le monde du hip-hop. Il revient également sur l'agression qu'il a commise envers un videur de boîte de nuit ayant embrassé son ex-femme. Le journaliste Stephen Thomas Erlewin du site Allmusic affirme qu'il y a de la provocation et de l'engagement dans cet album mais qu'il est tout de même moins violent que le précédent, The Marshall Mathers LP. Cependant, le journaliste L. Brent Bozell III, qui avait déjà fortement critiqué le contenu misogyne de The Marshall Mathers LP, souligne le contenu obscène du langage d'Eminem. Il lui donne d'ailleurs le surnom d'« Eminef », né de la contraction du nom du rappeur et de « motherfucker », insulte très présente dans l'album. The Eminem Show est l'album le plus vendu de l'année 2002 dans le monde entier. Le second single, Cleanin' Out My Closet rappelle, quant à lui, l'enfance difficile qu'a connu Eminem, élevé seul par sa mère. La chanson se classe à la quatrième position au Billboard. Sortent ensuite trois singles : Superman en collaboration avec Dina Rae, Sing for the Moment qui sample Dream On d'Aerosmith et enfin Business, chanson librement inspirée des comics américains avec la participation de Dr. Dre.

Le 8 septembre 2002, le film 8 Mile est présenté au Festival international du film de Toronto. Eminem y fait ses premiers pas au cinéma dans ce drame signé du réalisateur de L.A. Confidential, Curtis Hanson. Eminem joue Jimmy « B-Rabbit » Smith Junior, un jeune rappeur blanc vivant à Détroit et tentant de percer dans le monde du rap. Pour cela, il participe à des battles organisées par Future (rôle tenu par Mekhi Phifer). Dans ces duels, il est confronté à des rappeurs noirs devant lesquels il perd ses moyens. Avec le soutien d'Alex (Brittany Murphy) et malgré les tensions avec sa mère (Kim Basinger) et son beau-père (Michael Shannon), il parvient à battre Papa Doc et à s'imposer sur la scène hip-hop locale. Pour ce film, il compose la bande originale avec de nombreux rappeurs tels que 50 Cent ou Jay-Z. Eminem écrit pour celle-ci les titres 8 Mile, Love Me, Rap Game, Rabbit Run et surtout Lose Yourself pour laquelle il reçoit l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2003.

Le 8 octobre 2003, Eminem est officiellement mis sous surveillance par les services secrets américains. En effet, dans la chanson We As Americans, il critique très violemment la politique du président de l'époque George W. Bush et le menace même de mort. La chanson, en version censurée, a ensuite été placée sur le disque bonus de l'album Encore. La même année, Eminem et Dr. Dre prennent en main le jeune rappeur de New York 50 Cent. Il sort cette année-là son premier album, Get Rich or Die Tryin', sur le label Shady Records. Cet album se vend à 13 millions d'exemplaires et la chanson In da Club connaît un grand succès.

Encore et retrait de la scène musicale (2004-2007)

Le 27 avril 2004, le groupe d'Eminem, D12 revient sur le devant de la scène avec son second album studio, D12 World. Cet album se hisse une nouvelle fois au sommet des charts américains en venant déloger Confessions d'Usher de la première place du Billboard 200. En une semaine, l'album s'écoule à 545 000 exemplaires contre 372 000 pour l'album précédent, Devil's Night. Le premier single, My Band, connaît un succès mondial en se classant à la première place en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Norvège. Cette chanson, très humoristique, évoque avec autodérision la popularité d'Eminem et son impact sur le reste du groupe. Le second single, How Come connaît également le succès bien que moins important que celui de My Band. Il se classe notamment quatrième en Australie et cinquième au Danemark.

Le 12 novembre 2004, Eminem sort son cinquième album, Encore, le quatrième sur le label de Dr. Dre. L'opus est un nouveau succès et est promu à l'international par le single Just Lose It, diss song contre le chanteur de pop américain Michael Jackson,. Une semaine après la sortie de Just Lose It, Michael Jackson appelle la radio de Steve Harvey pour exprimer son mécontentement. Dans le clip, Eminem reprend certains éléments négatifs de la vie du chanteur. Il évoque ses accusations de pédophilie, ses interventions chirurgicales et l'incident qui s'était produit lors du tournage pour une publicité de Pepsi. Les paroles de la chanson font également référence aux différents problèmes judiciaires de Michael Jackson. Eminem affirme cependant qu'il ne veut pas le blesser en particulier et qu'il est juste un peu fou. De nombreux amis et fans de la star réagissent à ce clip. C'est le cas de Stevie Wonder qui trouve qu'il « humilie Michael Jackson alors que celui-ci est au plus mal » et il définit également la chanson comme étant une « connerie ». Steve Harvey, quant à lui, réagit en indiquant qu'Eminem a perdu son côté terre-à-terre et qu'il faut qu'il fasse marche arrière. Michael Jackson n'est cependant pas la seule victime du clip. Eminem s'attaque également à Madonna, à l'époque de son Blond Ambition World Tour, ainsi qu'à Pee-Wee Herman et MC Hammer. À la suite des protestations de Michael Jackson, le musicien et humoriste Weird Al Yankovic intervient. En 2003, il avait parodié la chanson Lose Yourself d'Eminem sur le titre Crouch Potato paru sur l'album Poodle Hat. Il indique au Chicago Sun-Times que le clip qu'il prévoyait pour cette chanson a été interdit par l'équipe de production d'Eminem, jugeant que cette parodie aurait pu être nuisible à l'image du rappeur. Il pense donc que Michael Jackson devrait faire de même pour la chanson Just Lose It. Black Entertainment Television est la première chaîne à stopper la diffusion du clip. Cependant, MTV s'oppose à l'arrêt de la diffusion de Just Lose It. Le magazine The Source va encore plus loin en demandant, outre l'arrêt de la diffusion du clip, des excuses publiques d'Eminem envers Michael Jackson ainsi que l'éviction de Just Lose It de l'album Encore, à la demande du PDG du groupe, Raymond « Benzino » Scott. En 2007, Michael Jackson et Sony rachètent Famous Music, la division d'édition musicale de Paramount Pictures, faisant ainsi l'acquisition des droits sur les œuvres d'Eminem et de Shakira entre autres.

Malgré le côté humoristique du premier single, Encore est un album traitant davantage de sujets de société fondamentaux comme l'opposition à la guerre dans la chanson Mosh. Le 25 octobre 2004, une semaine avant les élections présidentielles, Eminem dévoile sur internet le clip de Mosh. La chanson constitue une violente critique de la politique de George W. Bush. Eminem y prononce des paroles telles que « fuck Bush » ou « cette arme de destruction massive que l'on appelle notre président ». Dans le clip, Eminem conduit des milliers de personnes, dont le rappeur Lloyd Banks, jusqu'au parvis de la Maison-Blanche. Toutes ces personnes sont jugées comme victimes de la politique de George W. Bush. Cependant lorsqu'elles arrivent en face de la Maison-Blanche, elles sont simplement là pour voter. On voit à la fin l'inscription VOTE Tuesday November 2. Après la réélection de Bush, la fin a été modifiée.

Après l'exploitation d'Encore avec des singles comme Like Toy Soldiers ou Mockingbird, Eminem revient à la production de 50 Cent avec son nouvel opus, The Massacre. Il produit également le nouvel album posthume de Tupac Shakur, Loyal to the Game. En 2005, certains spécialistes de l'industrie musicale prédisent un arrêt imminent de la carrière du rappeur de Détroit après six années au sommet des charts. De nombreuses rumeurs parlent également d'un retour en fin d'année 2005, avec un double album qui pourrait s'appeler The Funeral. Finalement, c'est sous la forme d'un best of intitulé Curtain Call: The Hits qu'Eminem fera son retour en décembre 2005. En juillet 2005, le Detroit Free Press avait mis fin aux rumeurs sur la fin de carrière d'Eminem en affirmant que, selon des sources proches du rappeur, il souhaitait se consacrer davantage à la production d'artistes comme 50 Cent ou Obie Trice. Le jour de la sortie de la compilation, Eminem indique dans l'émission de radio Mojo in the Morning, enregistrée à Détroit, qu'il ne veut pas arrêter sa carrière d'artiste et qu'il veut juste prendre le temps de faire une pause. Il ajoute que le nom de l'album, Curtain Call, veut peut-être dire que c'est son dernier travail mais qu'il ne le sait pas lui-même.

La même année, le journaliste et écrivain américain Bernard Goldeberg écrit un ouvrage intitulé 100 People Who Are Screwing Up America. Il y dresse la liste de toutes les personnalités rabaissant l'image des Américains dans le monde entier. Il classe Eminem à la 58e place et le met en couverture du livre. Goldeberg se justifie en citant un article de Bob Herbert pour le New York Times écrit en 2001. Celui-ci disait : « Dans le monde d'Eminem, toutes les femmes sont des prostituées que l'on peut violer ou assassiner à souhait ». Goldeberg cite la chanson No One's Iller, extraite de The Slim Shady EP, pour prouver la misogynie d'Eminem. À l'été 2005, Eminem reprend son Anger Management Tour pour une nouvelle tournée américaine, accompagné de 50 Cent, G-Unit, Lil Jon, D12, Obie Trice, The Alchemist et bien d'autres. En août 2005, Eminem annonce qu'il annule sa tournée en Europe en affirmant qu'il entre en cure de désintoxication pour « dépendance aux somnifères ». Eminem annule donc douze concerts dont un prévu au stade de France,.

Le 6 décembre 2005 sort le premier best of d'Eminem, Curtain Call: The Hits, sur le label Aftermath Entertainment de Dr. Dre. L'album contient trois titres inédits : When I'm Gone, Shake That, en duo avec Nate Dogg, et Fack. Les plus grands succès du rappeur y sont repris comme Stan, Lose Yourself ou encore Without Me. La prestation d'Eminem et d'Elton John aux Grammy Awards est également présente. Lors de sa première semaine d'exploitation, l'album se vend à près de 441 000 exemplaires et se classe à la première place du Billboard 200. C'est la quatrième fois qu'Eminem atteint la première place en solo et la sixième fois si l'on compte les albums de D12. L'album est certifié double disque de platine par la RIAA.

Le 5 décembre 2006, Eminem sort la compilation de son label Shady Records intitulée Eminem Presents: The Re-Up. Deux singles en sont extraits. Le premier s'appelle You Don't Know où l'on retrouve Eminem, 50 Cent, Ca$his et Lloyd Banks. Sort ensuite un duo d'Eminem avec 50 Cent intitulé Jimmy Crack Corn. En septembre 2007, Eminem, interviewé avec 50 Cent sur la radio new yorkaise Hot 97, avoue qu'il hésite beaucoup avant de sortir un nouvel album. Il déclare être retourné en studio et, malgré ses problèmes personnels, être poussé par les membres du label à travailler.

Retour avec Relapse (2008-2009)

En janvier 2008, Eminem est hospitalisé dans un établissement à proximité de Détroit. Cette hospitalisation est due à des problèmes cardiaques consécutifs à une pneumonie. Cela fait suite à un retrait de la scène musicale depuis près de deux ans. Après la mort de Proof, il a fait une dépression et a pris beaucoup de poids. Il quitte l'hôpital quelques jours plus tard pour retourner auprès de sa famille. Durant cette période, le rappeur est dépendant aux médicaments, notamment au Valium et à la méthadone. Eminem avouera plus tard qu'il a failli mourir d'une overdose à cette époque, consommant parfois l'équivalent de quatre sachets d'héroïne par jour et affirmera qu'avant cette période sombre le rap était sa drogue puis quand il n'a plus fait de musique, il a dû trouver autre chose pour « délirer ».

En septembre 2008, Eminem intervient sur sa chaîne de radio, Shade 45. Il dit qu'il souhaite se concentrer sur un éventuel retour en solo et sur la production d'autres artistes qui l'aident beaucoup en contrepartie. À la même période, la maison de disques Interscope affirme qu'un nouvel album du rappeur est en préparation. L'album est alors annoncé au plus tard pour l'été 2009. En décembre 2008, il apporte de nouveaux détails sur l'album, indiquant tout d'abord que celui-ci s'appellera Relapse (la « rechute »). Eminem indique également qu'il est de retour en studio avec son ami et producteur Dr. Dre comme avant sa coupure musicale. Il ajoute que Dr. Dre sera à la production de la plupart des titres de Relapse comme à l'époque d'Encore.

Le 5 mars 2009, Eminem annonce vouloir sortir deux nouveaux albums cette année. Le premier, Relapse, sort le 19 mai 2009. Pour cet album, Eminem aurait écrit près de 300 chansons. Il fait cette annonce un mois après la sortie de Crack a Bottle, un single promotionnel en collaboration avec Dr. Dre et 50 Cent. L'attente très forte autour du nouvel album se fait vite ressentir puisque le single se classe à la première position des ventes hebdomadaires aux États-Unis. Le premier véritable single arrive, quant à lui, le 7 avril 2009. Il s'agit de la chanson We Made You, dont le refrain est interpréter par Charmagne Tripp. Le titre est produit par Dr. Dre et coproduit par Eminem et Doc Ish. Il contient un sample de Hot Summer Nights de Walter Egan. Le single connaît un succès important en se classant premier en Australie, en Irlande et en Nouvelle-Zélande, tandis qu'il atteint la neuvième place aux États-Unis et la onzième en France. Dans cette chanson, Eminem reprend ses classiques en attaquant des personnalités avec virulence. Il critique le physique de Jessica Simpson, l'homosexualité de Lindsay Lohan et Ellen DeGeneres, les problèmes de drogue d'Amy Winehouse ainsi que Sarah Palin, membre du Parti républicain américain. Les médias conservateurs réagissent à cette attaque en signalant qu'Eminem est « la plus basse forme de divertissement. » Bien qu'il ne se soit pas vendu autant que les albums précédents, il se classe néanmoins numéro 1 dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis, où 608 000 exemplaires sont écoulés en une semaine. Les critiques mitigées n'ont pas empêchées l'album d'être classé à la première place en France, en Australie, en Belgique ou encore au Royaume-Uni. Relapse est l'album de rap le plus vendu en 2009 et est certifié disque d'or en France et disque de platine aux États-Unis. Durant la cérémonie des MTV Movie Awards 2009, le comédien Sacha Baron Cohen descend dans le public avec un costume d'ange, se retrouvant entremêlé avec le rappeur. Quelques jours plus tard, Eminem annonce qu'il était au courant de cette mise en scène qu'ils avaient planifiée ensemble.

Les autres singles de l'album sont 3 a.m., commercialisé le 23 avril 2008, Old Time's Sake avec Dr. Dre et enfin Beautiful, seule chanson de l'album produite par Eminem. Pitchfork Media, qui a beaucoup critiqué l'album, trouve qu'avec Beautiful, Eminem remonte le niveau de Relapse. Le single est d'ailleurs très bien accueilli par la critique. Le refrain est interprété par Paul Rodgers du groupe Queen + Paul Rodgers. Le 30 octobre 2009, Eminem apparaît pour la première fois en tête d'affiche d'un concert au Voodoo Music Experience à La Nouvelle-Orléans. Il interprète, outre les chansons de Relapse, ses anciens succès.

Le 19 novembre 2009, Eminem annonce sur Twitter que la réédition de Relapse, appelée Relapse: Refill, sortira le 21 décembre 2009. Cette réédition contient sept nouveaux titres dont Forever avec Drake, Lil Wayne et Kanye West, Hell Breaks Loose avec Dr. Dre, Elevator ou encore Music Box. Eminem déclare en interview que ces chansons devaient initialement sortir sur Relapse 2 mais qu'il avait décidé de faire patienter les fans en les dévoilant plus tôt. Le 22 décembre 2009, sort le single Drop the World, extrait de Rebirth de Lil Wayne, avec Eminem en featuring. Lors de la 52e cérémonie des Grammy Awards, Eminem interprète Forever avec Drake, Travis Barker et Lil Wayne avec qui il chante également Drop the World. Eminem repart de la soirée avec deux Grammy Awards, celui de la « meilleure collaboration de rap » avec Dr. Dre et 50 Cent pour Crack a Bottle et celui du « meilleur album rap » pour Relapse.

Retour au sommet avec Recovery et réunification de Bad Meets Evil (2010-2011)

Le 14 avril 2010, Eminem publie sur le réseau social Twitter un message indiquant « There is no Relapse 2 » (« il n'y aura pas de Relapse 2 »). Le message ne signifie pas que le rappeur ne sortira pas de nouvel album mais simplement que le nom en est changé. Il annonce, toujours via Twitter, que l'album s'appellera Recovery, par un message où l'on peut lire « RECOVERY » avec un lien vers le site officiel d'Eminem. Eminem annonce : « Il était à l'origine prévu que je sorte une suite à Relapse appelée Relapse 2. Puis j'ai travaillé avec de nouveaux producteurs et je me suis dit que cette suite avait de moins en moins de sens. La musicalité de Recovery est totalement différente de celle de Relapse et je pense qu'il mérite bien son propre titre. ». Son septième album solo, Recovery sort donc le 18 juin 2010. Lors de sa première semaine d'exploitation, Recovery se vend à 741 000 exemplaires aux États-Unis,. C'est la sixième fois qu'Eminem termine en solo à la première place des charts américains. C'est également le meilleur démarrage d'un album depuis Black Ice d'AC/DC en 2008. L'album reste à la première place pendant cinq semaines consécutives et sept au total. Recovery devient l'album le plus vendu de l'année 2010 aux États-Unis et Eminem devient, par la même occasion, le seul artiste à avoir réalisé cet exploit à deux reprises, après The Eminem Show en 2002. L'album est également le plus vendu de l'histoire en format numérique.

Le premier single extrait de cet album est Not Afraid. Sorti le 29 avril 2010, il s'installe d'entrée en tête du Billboard Hot 100. Le clip est, quant à lui, diffusé pour la première fois le 4 juin 2010. Le site About.com donne au titre la note de 4,5 sur 5 en définissant la chanson de « déchirante » et qualifiant Eminem de « grand poète ». Not Afraid est également le single le plus téléchargé dans le monde la semaine de sa sortie. Le 9 août 2010, Eminem présente son second single, Love the Way You Lie. Il s'agit d'une collaboration avec la chanteuse barbadienne Rihanna. La chanson est un tube planétaire et se classe à la première place des charts dans de nombreux pays. Parmi les pays où le titre a été classé numéro 1, on peut citer l'Australie, la Belgique, le Canada, l'Allemagne ou encore le Royaume-Uni. La chanson a été écrite par Eminem et la chanteuse Skylar Grey. Eminem revient avec ce morceau à un thème qu'il affectionne, l'amour maladif, thème déjà exposé dans Kim ou dans Stan. Cette chanson est jugée par les critiques, dont Kyle Anderson de MTV, comme très sombre. Pour le clip, paru le 5 août 2010, deux acteurs renommés sont invités : Megan Fox, connue pour ses rôles dans la saga Transformers, et Dominic Monaghan, vu dans Le Seigneur des anneaux. Le clip est réalisé par Joseph Kahn qui travaille pour la quatrième fois avec Eminem après Purple Pills, Without Me et We Made You. Love the Way You Lie est le single le plus vendu de l'année 2010 au Royaume-Uni, bien qu'il n'ait jamais été classé numéro 1. Par la suite, Eminem et Rihanna collaboreront de nouveau pour réaliser la suite de Love the Way You Lie, Rihanna devenant la chanteuse principale à l'inverse de l'originale où Eminem rappait la plupart du morceau. Cette suite voit davantage le côté de la femme dans la relation conflictuelle qui fait le scénario de la chanson. Cette chanson apparaît sur l'album Loud de Rihanna. Les deux singles suivants sont No Love, avec la participation de Lil Wayne, et Space Bound. Le second crée la polémique en raison de son clip. L'actrice pornographique Sasha Grey joue la petite amie d'Eminem dans un clip jugé violent et trash. Eminem, persuadé que sa copine la trompe, tente de l'étrangler avant de se suicider. L'association des mères de famille d'Angleterre a jugé que ce clip avait « une influence néfaste sur les jeunes » et que le comportement d'Eminem est « diabolique et égoïste envers les familles affectées. »

Eminem apparaît au BET Awards 2010 pour y interpréter Not Afraid et la seconde partie du titre Airplanes du rappeur américain B.o.B. Il participe également au concert E3 organisé par Activision, interprétant les chansons Won't Back Down, Not Afraid, Airplanes et Lose Yourself. En juin 2010, Eminem et Jay-Z annoncent qu'ils participeront à une tournée commune intitulée The Home & Home Tour. Ils seront présents à deux concerts, l'un à Détroit et l'autre à New York, et interpréteront, notamment, leur duo Renegade. Les places s'étant vendues très vite, les deux rappeurs avaient même songé à ajouter des dates à leur tournée. À la même période, Eminem est sacré « rappeur du XXIe siècle » par BET.

Les MTV Video Music Awards débutent le 12 septembre 2010 par les chansons Not Afraid et Love the Way You Lie avec le refrain chanté par Rihanna. Grâce au succès de Recovery et du Home & Home Tour, Eminem est sacré « Hottest MC in the Game 2010 » par MTV. Il est également élu « MC of the Year » par le site HipHopDX. En décembre 2010, Billboard considère The Great Eminem Recovery comme le plus grand moment de l'année dans la culture musicale. Eminem participe aux Grammy Awards 2011 où il interprète Love the Way You Lie (Part. II) avec Rihanna et Adam Levine ainsi que I Need a Doctor aux côtés de Dr. Dre et Skylar Grey. À la même époque, Eminem retourne en studio avec Royce da 5'9" pour travailler sur leur premier EP, Hell: The Sequel, qui sortira le 14 juin 2011. Avant la sortie de cet album, Eminem avait déjà retravaillé avec Royce da 5'9" sur le titre Writer's Block extait de l'album Success Is Certain. Le 3 mai 2011, sort le premier single extrait de cet opus appelé Fast Lane. La chanson bénéficie d'un clip tourné à Détroit, ville d'origine des deux rappeurs. Eminem devient à la même période la personnalité la plus populaire du réseau social Facebook devançant Rihanna, Shakira, Justin Bieber ou encore Michael Jackson. Il est également le premier artiste depuis cinq ans à être classé numéro 1 aux États-Unis avec moins de douze mois d’intervalle. Ces deux albums sont Recovery et le premier album de Bad Meets Evil, Hell: The Sequel.

Début 2011, la chanson 2.0 Boys est diffusée sur internet. Yelawolf et Slaughterhouse, fraîchement signés chez Shady Records, y participent. Le 6 juillet 2011, Bad Meets Evil dévoile son deuxième single intitulé Lighters avec la participation de Bruno Mars. Le clip est, quant à lui, révélé à la fin du mois d'août. Le 6 août 2011, Eminem participe au festival Lollapalooza lors duquel il reprend ses plus grands succès.

The Marshall Mathers LP 2 (depuis 2012)

Le 24 mai 2012, Eminem annonce qu'il travaille sur son huitième album studio, dont la sortie est prévue pour 2013. Certains magazines tels que XXL ou Complex placent cet album parmi les plus attendus de l'année 2013 bien qu'aucun nom ou date de sortie ne soit communiqué par les labels d'Eminem. Le 30 juin 2012, Eminem intervient sur sa propre station de radio, Shade 45, dans l'émission présentée par DJ Whoo Kid. Il explique que l'album avance et que Dr. Dre est une nouvelle fois impliqué. Dans une interview du 30 août 2012, Royce da 5'9" attend de voir la réaction des gens après ce qu'il a entendu dire sur l'album. L'ami d'Eminem, 50 Cent, est annoncé comme participant au projet. Le producteur No I.D. est également confirmé sur l'album. Certaines rumeurs avancent aussi que DJ Premier pourrait être de l'aventure, car il a participé à des sessions d'enregistrement du rappeur début 2012. Le 11 février 2013, le président de Shady Records et manager d'Eminem, Paul Rosenberg, déclare que le huitième album du rappeur sortira après le Memorial Day, soit après le 27 mai 2013. Le 22 mars 2013, Dr. Dre annonce qu'Eminem a presque terminé de composer son huitième album.

En attendant ce nouvel opus, Eminem participe à d'autres albums. Tout d'abord, il apparaît, avec Adam Levine, sur la chanson My Life extraite du nouvel album à venir de 50 Cent, Street King Immortal. On le retrouve également sur Numb, extrait d'Unapologetic de Rihanna, sur Here Comes the Weekend, extrait de The Truth About Love de Pink et sur C'mon Let Me Ride, extrait de Don't Look Down de Skylar Grey. Eminem annonce ensuite une série de concerts en Europe au mois de mars 2013 et, notamment, en France et en Belgique,,. Au mois de juin, des photos d'Eminem en studio avec les rappeurs Big Sean et Kendrick Lamar sont publiées par le label Shady Records,. Le 19 juin 2013, Eminem révèle le freestyle Symphony in H extrait de la mixtape The Piece Maker 3: Return of the 50 MC's de Tony Touch. Le 14 août 2013, lors d'une conférence d'Activision, Eminem dévoile le titre Survival, produit par DJ Khalil, présent sur le jeu vidéo Call of Duty: Ghosts. Durant la cérémonie des MTV Video Music Awards 2013, Eminem révèle dans un spot publicitaire pour Beats by Dr. Dre que l'album s’appellera The Marshall Mathers LP 2 et sortira le 5 novembre 2013.

Le premier single de l'album, intitulé Berzerk, sort fin août 2013 et est téléchargé légalement 362 000 fois lors de la première semaine de commercialisation, entrant à la troisième position du Billboard Hot 100. Il y annonce officiellement le retour de Slim Shady, son alter ego, qui avait disparu depuis l'album Relapse. Le 8 octobre 2013, Eminem dévoile le clip de son second single, Survival. Il publie par la suite Rap God, d'une part acclamée par la critique et d'autre part critiquée pour ses paroles jugées homophobes,.

Le 28 octobre, Eminem dévoile le quatrième single de l'album intitulé The Monster qui est en collaboration avec la chanteuse barbadienne, Rihanna.

The Marshall Mathers LP 2 sort en novembre 2013 et se révèle être un succès critique et commercial. La semaine de sa sortie, il se vend aux États-Unis en 792 000 exemplaires. Il devient platine (dépassant le million d'exemplaires vendus) la semaine suivante.

Le titre Berzerk lui vaut une nomination aux Grammy Awards. The Marshall Mathers LP 2 étant sorti trop tard, il ne figure pas dans les sélections des Grammy pour la cérémonie de 2014, et ne sera éligible que l'année suivante.

Environnement artistique

Style musical et paroles

La manière dont Eminem rappe est définie par Guerilla Black dans le livre How to Rap. Il dit tout d'abord que pour en être arrivé à un tel niveau, Eminem a écouté tout ce qui se faisait dans le rap, et c'est ce qui a fait sa force. L'auteur loue également différentes qualités d'Eminem : le fait qu'il traite de sujets complexes avec humour, qu'il soit très proche de son public, qu'il réalise des albums avec un concept, pourvus de sens, les rimes complexes qu'il utilise et sa capacité à transformer vocalement les mots pour qu'ils riment ainsi que l'utilisation des mélodies. Eminem est également réputé pour être très pointilleux dans l'écriture de ses paroles prenant le temps de réessayer chaque vers jusqu'à trouver une rime qui lui convienne. Il est d'ailleurs considéré comme un « travailleur acharné ».

Les paroles d'Eminem traitent de sujets très variés. En effet, il écrit aussi bien des chansons autobiographiques (Marshall Mathers, My Mom), comiques voire satiriques (The Real Slim Shady, Just Lose It), dénonçant la société et les institutions (Mosh, We As Americans), insultant publiquement des personnalités qu'il rejette (Kill You, Bagpipes from Baghdad) que des chansons d'amour maladif (Love the Way You Lie, Space Bound, Kim). Selon certains critiques, Eminem aurait radicalement changé le visage du rap, tant au niveau des paroles que de la cote de popularité du genre.

Dans le livre The Way I Am, Eminem fournit des informations sur sa façon d'écrire :

« Parfois je suis dans un état de concentration où j'ai quelques rimes qui me viennent à l'esprit et je me mets à improviser tout un texte l'instant d'après, sans avoir besoin de l'écrire. Mais mes meilleurs travaux sont ceux que j'écris à tête reposée. Je me pose aucune question. Je pense juste à un thème, je crée une rime dans ma tête et puis boum ! Il se trouve que cette rime sert de déclencheur et finit par me mener à une chanson entière. »

Il est d'ailleurs possible de consulter ou même se procurer certains des travaux d'Eminem, comme lorsque la chanson Lose Yourself, écrite d'une traite par le rappeur sur le plateau de tournage du film 8 Mile, a été mise aux enchères auprès du public.

Avec ses paroles virulentes, Eminem s'est fait de nombreux ennemis dans le milieu de la musique. Il a notamment attaqué très violemment Britney Spears (Same Song & Dance), Michael Jackson (Just Lose It), Ja Rule (Do Rae Me: Hailie's Revenge) ou encore Mariah Carey. Cette dernière, ainsi que son mari Nick Cannon, ont été la cible de nombreuses diss songs. On peut citer When the Music Stops, Superman, Jimmy Crack Corn ou encore Bagpipes from Baghdad. Mariah Carey répondra à ces attaques en indiquant que le rappeur est un « obsédé ». Le conflit s'achèvera par une nouvelle diss track d'Eminem intitulée The Warning .

Eminem apprécie également de rapper sur sa propre famille. Il dénonce par exemple l'éducation que lui a donnée sa mère Debbie ainsi que sa personnalité comme dans Cleanin' Out My Closet ou dans My Name Is,. Son ex-femme Kim est également une des cibles du rappeur de Détroit. En effet, il simule son assassinat dans la chanson Kim avant de la jeter à l'eau avec l'aide de sa fille de deux ans dans '97 Bonnie & Clyde. Elle tente d'ailleurs de se suicider à l'écoute de la première citée. Il parle aussi régulièrement de sa fille en lui témoignant son amour par l'intermédiaire de chansons comme Hailie's Song ou encore Mockingbird. Hormis sa passion pour le rap, Eminem est depuis toujours attaché aux comics américains. Il y fait référence dans de nombreuses chansons comme dans Business, Without Me ou encore Gatman and Robbin.

Eminem est un adepte des samples. Il a notamment samplé la chanson Thank You de Dido sur Stan ou encore Dream On d'Aerosmith sur Sing for the Moment. Il réutilise également des paroles d'Haddaway et Queen sur les titres Beautiful et No Love. Cela dit, parfois, il ne reprend que les instrumentaux comme sur Crack a Bottle où il sample Mais dans la lumière de Mike Brant.

Composition et production

Eminem, tant avec D12 ou Bad Meets Evil qu'en solo, s'implique musicalement. Effectivement, comme sur le titre Not Afraid, il se charge en général des paroles, de la production et du mixage vocal. À l'inverse de son mentor, Dr. Dre, qui utilise des nègres pour l'écriture de ses paroles, Eminem en écrit l'intégralité. Les textes d'Eminem sont d'ailleurs loués par de grands écrivains comme Seamus Heaney, prix Nobel de littérature. Eminem est considéré, tant par la critique musicale,,, que par la communauté hip-hop,,, comme un rappeur hors pair,. Il se distingue notamment pour son maniement habile de l'allitération,, de l'assonance ou des jeux de mots, et par son énergie verbale.

Eminem se consacre également à la production de nombreux artistes. Il a notamment le statut de producteur exécutif sur les deux premiers albums de D12, Devil's Night et D12 World. Il a également ce statut sur les albums Cheers et Second Round's on Me du rappeur Obie Trice, ancien membre de Shady Records. Il produit aussi Get Rich or Die Tryin' et The Massacre de son protégé 50 Cent. Hormis ces albums, il produit les chansons de nombreux rappeurs parmi lesquelles Welcome to D-Block de Jadakiss, Renegade et Moment of Clarity de Jay-Z, On Fire, Hands Up et Warrior part II de Lloyd Banks, Drama Setter de Tony Yayo, Welcome 2 Detroit de Trick-Trick ou encore My Name et Don't Approach Me d'Xzibit. La plupart des titres de l'album The Eminem Show sont produits par Eminem lui-même avec la participation d'un de ses producteurs de toujours, Jeff Bass. Il coproduit Encore avec Dr. Dre, et en 2004, il est le producteur exécutif de l'album posthume de Tupac Shakur, Loyal to the Game en compagnie de la mère de celui-ci, Afeni Shakur. Sur cet album, il produit la chanson Ghetto Gospel qui se classe à la première place des ventes de singles en Angleterre. 2Pac rappe les couplets tandis qu'Elton John chante le refrain. Marshall produit The Cross sur l'album God's Son de Nas. Le 15 août 2006 sort l'album Second Round's on Me d'Obie Trice, sur lequel Eminem, producteur exécutif, produit huit chansons et participe à There They Go. Il produit également de nombreuses chansons sur l'album de Trick-Trick, The Villain, et participe à Who Want It.

Scène

Eminem débute sur scène dans des battles à Détroit au côté de son meilleur ami Proof sur la scène appelée The Hip-hop Shop,. Avec le début de sa reconnaissance sur la scène hip-hop américaine, son producteur Dr. Dre l'invite sur la tournée Up in Smoke Tour aux côtés de Snoop Dogg et Ice Cube. Il accepte et participe aux 44 concerts de la tournée pour promouvoir son troisième album, The Marshall Mathers LP. Cela dit, Eminem se voit refuser sa venue au Canada pour son concert à Toronto en raison des propos déplacés qu'il utilise dans le titre Kill You. Après de longues négociations, Eminem est finalement autorisé à participer au concert. Eminem enchaîne ensuite durant cinq années avec la tournée mondiale Anger Management Tour pour promouvoir ses deux albums suivants. Lors de ses concerts en Europe en 2003, Eminem n'hésite pas à sortir une tronçonneuse et à simuler une consommation de drogue. Cela provoque l'incompréhension lors de ces concerts mais cela renforce aussi le personnage de Slim Shady.

Sur scène, comme en 2010 lors du Home & Home Tour avec son ami Jay-Z, il reprend ses plus grands morceaux. Il interprète notamment des titres comme Not Afraid, The Real Slim Shady, Without Me, Cleanin' Out My Closet, Stan ou encore Sing for the Moment. Il est régulièrement accompagné de son groupe D12 et il invite également de nombreuses stars du rap comme Dr. Dre, 50 Cent, Jay-Z, Drake ou encore B.o.B. Cela dit, il arrive que des problèmes surviennent lors de ses concerts. En effet, lors de son concert au festival T in the Park en 2010, Eminem est accusé de playback. Les spectateurs furent très divisés sur la question, certains affirmant qu'il ne chantait pas d'autres affirmant qu'il essayait d'atteindre en live le même niveau que sur les enregistrements studio. Des problèmes de son se posèrent également lors de ses concerts en Australie en 2011 dans le cadre du Recovery Tour. En 2001, pour répondre aux accusations d'homophobie pesant sur lui, il invite le chanteur Elton John à venir chanter la chanson Stan avec lui. Cette prestation reste dans les annales des Grammy Awards puisque cette performance est considérée comme le plus grand moment dans l'histoire des Grammy Awards et comme le troisième moment le plus fort dans l'histoire de la pop selon le magazine Complex. Lors de cette prestation, Eminem rappait tandis qu'Elton John chantait le refrain tout en jouant au piano.

Slim Shady

En 1997, Eminem, se cherchant une véritable identité musicale, crée le personnage de Slim Shady, son alter ego. C'est ainsi que naît Slim Shady, personnage présentant une facette plus « sombre » du rappeur. La même année, il sort un maxi, The Slim Shady EP, plus noir que les précédents albums et qui fait la part belle à son avatar. Ce personnage apparaît au

Top Titres

Lose Yourself 1

Lose Yourself

Without Me 2

Without Me

The Real Slim Shady 3

The Real Slim Shady

Not Afraid 4

Not Afraid

Mockingbird 5

Mockingbird

Stan 6

Stan

Sing for the Moment 7

Sing for the Moment

My Name Is 8

My Name Is

Love The Way You Lie 9

Love The Way You Lie

The Way I Am 10

The Way I Am

Top Albums

Recovery
Recovery
pistes
The Eminem Show
The Eminem Show
pistes
The Marshall Mathers LP
The Marshall Mathers LP
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article